💻 Les Français en général ne maîtrisent pas assez les règles d’orthographe, c’est un fait.

Les fautes de langue française nuisent beaucoup à l’image de marque de votre entreprise, à votre image d’étudiant lors de rendus, et lors de tout échange avec l’extérieur, quel que soit votre statut. Avouons-le, vous avez très certainement déjà reçu un mail truffé de fautes qui vous a fait bondir …

🔍 Tout le monde commet un jour ou l’autre une/des faute(s), généralement sur les accords, la conjugaison, l’orthographe, la grammaire ou encore la syntaxe.

Afin d’y remédier, il existe des correcteurs orthographiques :

🔸 intégrés sur la plupart des logiciels de traitement de texte pour corriger automatiquement, mais attention aux inexactitudes grammaticales, ils ne portent que sur l’orthographe de base. Il est important de bien se relire donc.

🔸 d’autres outils de correction plus sûrs existent comme antidote.info/fr, languagetool.org/fr (français et autres langues), BonPatron.com, reverso.net, cordial.fr, etc.

pour ce qui est de la conjugaison : conjugateur.fr, la-conjugaison.fr

🔸 et bien sûr les traditionnels dictionnaires papier ou en ligne !

🔸 lalanguefrançaise.com offre de multiples ressources, notamment 40 règles de base ICI (qui n’a pas déjà sursauté en voyant « toute à fait » « comme même » …).

Si vous souhaitez progresser, vous pouvez suivre des cours sur françaisfacile.com, orthoprof.fr ou suivre le projet Voltaire (certifiant) notamment.

👉 Voici 3 règles basiques assez floues pour beaucoup – que je vous rappelle :

▶️ « é » ou « er » : ne pas confondre infinitif (er) et participe passé (é). Pour savoir quelle est le bonne forme, remplacer le verbe par un verbe d’un autre groupe comme faire. Ex. il a effectué un travail par il a fait un travail, dans ce cas il s’agit du participe passé.

▶️ « ai ou « ais » : ne pas confondre futur (ai) et conditionnel (ais). Conjuguez le verbe avec « nous ». Ex. J’aimerais te revoir vite” devient “nous aimerions te revoir vite”. Il s’agit ici d’un conditionnel, le verbe se termine par “ais”.

▶️ « à » ou « a » : ne pas confondre la proposition « à » et le verbe avoir. Pour savoir quelle est la bonne orthographe, passez le « a » ou « à » à l’imparfait. Ex. : “il a pris le train hier” devient “il avait pris le train hier”. Il s’agit du verbe avoir, on ne met donc pas d’accent sur le a.

Quoi qu’il en soit, après avoir rédigé, il est nécessaire de se lire, se relire, encore et encore. Si vous n’avez pas le temps, la relecture par une tierce personne permet d’atteindre le sans-faute espéré, le meilleur correcteur étant le correcteur humain ! Je me propose à votre service.

👉 N’hésitez pas, faites appel à votre assistante, véritable œil de lynx : ICI